ACCUEIL Actualité Affaire Jean Dominique: SOS Journalistes Condamne Un Déni De Justice

Affaire Jean Dominique: SOS Journalistes Condamne Un Déni De Justice

Affaire Jean Dominique: SOS Journalistes Condamne Un Déni De Justice

PORT-AU-PRINCE, Haiti- SOS Journalistes juge scandaleux le déni de justice observé dans le traitement du dossier de l’assassinat, le 3 avril 2000, du journaliste et commentateur politique, Jean Léopold Dominique.

Le dossier Jean Dominique se trouve bloqué au niveau de la Cour de Cassation depuis plus de 14 ans; et il est plus que temps que les juges de la Cour assument pleinement leurs responsabilités pour qu’enfin justice soit rendue dans le cas du double assassinat de Jean Dominique et de son gardien Jean- Claude Louissaint.

En effet, avant d’être acheminée à la Cour de Cassation sur recours de l’une des personnalités inculpées, l’ordonnance du juge Yvickel Dabrézil avait été présentée à la Cour d’Appel le 17 janvier, 2014.

L’ancienne sénatrice, Mirlande Liberus-Pavert, et huit autres personnes inculpées, dans l’assassinat, avaient récusé toutes les compositions possibles à la Cour d’Appel de la capitale dans le cadre de manœuvres dilatoires, arguant que le dossier devait être transféré à une autre Cour d’Appel, en dehors de Port-au-Prince.

Et depuis lors, plus de 14 ans plus tard, la Cour de Cassation qui,  entretemps avait été rendue dysfonctionnelle, n’est toujours pas parvenue à statuer sur la demande de Mme Pavert de confier le dossier à une Cour d’Appel de la province.

SOS Journalistes estime que ce déni de justice a trop duré et appelle les juges de la Cour de Cassation à se réunir pour statuer en urgence sur ce dossier qui traine depuis 24 longues années dans les tiroirs de la justice haitienne.

L’impunité constitue l’une des principales sources des maux et des malheurs du peuple haitien, qui en a trop souffert.

SOS Journalistes appelle tous les journalistes et tous les secteurs de la vie nationale à joindre leurs efforts en vue de faire échec à ce règne macabre de l’impunité en Haiti.

Port-au-Prince, 3 avril 2024

Joseph Guyler C. Delva
Secrétaire général
SOS Journalistes
Pour authentification:
+509 3445 3535
[email protected]


VOUS POURREZ AIMER

Planet Press