ACCUEIL Actualité Le blanc fait de la diplomatie  avec Ariel Henry 

Le blanc fait de la diplomatie  avec Ariel Henry 

Le blanc fait de la diplomatie  avec Ariel Henry 

Incapable de rentrer au pays, Ariel Henry a été invité à démissionner.  La nouvelle a été rapportée mercredi matin par le journal américain Miami Herald. Le média dit avoir eu son information de sources du gouvernement américain. 

Un peu plus tard dans la journée, les américains ont démenti la nouvelle de Herald arguant qu’il n’a jamais été ainsi.

 Linda Thomas-Greenfield qui a parlé à la Voix de l’Amérique souligne que les États Unis sont favorables à un gouvernement partagé entre l’opposition et le pouvoir dans une dynamique bicéphale.  Une démarche longtemps initiée qui n’a pas donné de résultats. 

En effet, plus d’un se demande si les américains veulent garder Ariel Henry au pouvoir en Haïti, pourquoi n’ont-ils ménagé aucun effort pour faciliter sont retour au pays ?

Il faut souligner que toutes les demandes faites en ce sens n’ont pas eu d’écho aux oreilles des autorités américaines.

Pour combien de temps encore, Ariel Henry, quasi nul à la tête du gouvernement, va rester à l’extérieur du pays ? La question est posée. 

VOUS POURREZ AIMER

Planet Press