ACCUEIL Actualité Ouanaminthe: des agents de la BSAP déçus de Guy Phillipe 

Ouanaminthe: des agents de la BSAP déçus de Guy Phillipe 

Ouanaminthe: des agents de la BSAP déçus de Guy Phillipe 

Des agents de la Brigade de sécurité des aires protégées ont craché leur déception après l’assassinat des siens. Ils disent penser qu’après cet acte, Guy Phillipe allait sonner le réveil pour la prise de force du pouvoir. Deux d’entre eux ont exprimé leur déception au micro de notre correspondant  depuis Ouanaminthe. 

 » Nous sommes déçus. C’est ce que nous pouvons dire pour le moment. Il est inacceptable que 5 agents soient assassinés aussi lâchement.  En plus, la BSAP n’a jusque-là apporté une réponse propotionelle à cet acte barbare », a précisé cet agent qui ne voulait pas se faire citer. 

Pour lui, les agents de la BSAP qui se sont rendus à Port-au-Prince n’avaient pas mesuré l’ampleur de la question.  

 » Si on est allé pour une révolution, on devrait se préparer à toute éventualité. On a entendu parler le commandant sur la radio Caraïbes. Jusqu’à date on ne comprend plus rien. Il faut que justice soit faite aux agents de la BSAP tués », a ajouté ce premier agent qui, pour sa sécurité personnelle, ne voulait pas se faire citer.

D’un autre côté, l’autre agent interrogé n’a pas caché son mécontentement.  Il dénonce l’assassinat de ses frères de la BSAP.  Il appelle Guy Phillipe a donné des consignes clairs.

 » Oui nous avons bloqué la ville. Nous avions fait ce qui était dans notre capacité. Mais Ouanaminthe  n’est pas Port-au-Prince.  Je regrette que jusqu’à  cette minute on n’a pas encore satisfait les attentes de la population qui rêve le départ d’Ariel Henry du pouvoir. Je pense qu’il n’est pas trop tard », a t-il réagi avant d’ajouter: 

 » On doit réparer l’affront subi par nos frères.  Nous devons nous faire justice. C’est triste de regarder comment des policiers ont massacré nos frères. Guy Phillipe doit dire ce qu’il veut faire. On n’en peut plus. Nous sommes prêts à donner une réponse ».

Si 5 agents ont été tués, toujours pas de nouvelles pour les 3 autres arrêtés. De quoi mettre la pression sur Guy Phillipe qui avait donné, selon ces deux agents, la garantie de la prise du pouvoir.

Planet Press 

VOUS POURREZ AIMER

Planet Press