Accueil » Un américain arrêté pour avoir voyagé en Haïti avec l’intention d’abuser sexuellement des mineurs

Un américain arrêté pour avoir voyagé en Haïti avec l’intention d’abuser sexuellement des mineurs

 Un citoyen américain a fait sa première comparution au Colorado la semaine écoulée pour répondre à l’accusation d’avoir voyagé en Haïti dans le but d’avoir des relations sexuelles illicites avec une personne de moins de 18 ans.

Selon les documents de la Cour et les informations communiquées en audience publique, entre 2006 et 2010, Michael Geilenfeld, 71 ans, originaire d’Iowa, aurait effectué de multiples voyages partant de l’aéroport international de Miami à destination d’Haïti dans le but d’accomplir des actes sexuels sur des mineurs. 

Pendant ses séjours en Haïti, Geilenfeld gérait le St. Joseph’s Home for Boys, une résidence desservant les enfants économiquement défavorisés de la capitale, Port-au-Prince, et ses environs. Des anciens résidents du St. Joseph’s Home for Boys ont signalé que Geilenfeld avait abusé d’eux sexuellement alors qu’ils étaient âgés de moins de 18 ans.

Geilenfeld a été arrêté au Colorado le 20 janvier. Il est accusé d’avoir voyagé avec l’intention d’accomplir des actes sexuels illicites. S’il est reconnu coupable, il encourt une peine maximale de 30 ans d’emprisonnement.

L’audience préalable au placement en détention de Geilenfeld est prévue pour le 1er février prochain.

L’annonce a été faite par Nicole M. Argentieri, procureure adjointe par intérim de la division pénale du département de la Justice ; Markenzy Lapointe, procureur fédéral du district sud de Floride ; Anthony Salisbury, agent spécial responsable des enquêtes du département de la Sécurité intérieure (HSI) à Miami ; et Jeffrey B. Veltri, agent spécial responsable de l’antenne du FBI.

Le HSI et le FBI mènent l’enquête.

Les substituts du procureur Jessica Urban et Eduardo Palomo de la Section chargée des affaires d’exploitation des enfants et d’obscénités de la division pénale et la procureure fédérale adjointe Lacee Monk du district sud de la Floride sont chargés de la poursuite de cette affaire.

Le dossier est porté en justice dans le cadre du projet Safe Childhood, une initiative nationale de lutte contre l’épidémie d’exploitation et d’abus sexuels contre des enfants lancée en mai 2006 par le département de la Justice.

VOUS POURREZ AIMER

Planet Press