Accueil » Force internationale : Le gouvernement Kenyan lance le processus de recrutement des soldats pour Haïti

Force internationale : Le gouvernement Kenyan lance le processus de recrutement des soldats pour Haïti

Le gouvernement a commencé à recruter les 1 000 policiers qu’il envisage d’envoyer en Haïti pour diriger la force internationale en Haïti. La nouvelle a été rapportée par Kenyan.co.ke.

Parmi les recrues figurent des officiers affectés à des missions spéciales qui seront rejoints par des officiers spécialisés parmi lesquels 35 chauffeurs, six spécialistes de la langue des signes, 12 prêtres et pasteurs ainsi que 8 mécaniciens.

Une note datée du 7 octobre envoyée à toutes les unités des services généraux (GSU) obtenue par Kenyans.co.ke indiquait que les officiers devaient être nommés par leurs superviseurs.

Ils doivent également appartenir au grade de caporal de police ou d’agent de police.

Tous les agents affectés à des missions spéciales doivent posséder plus de cinq ans d’expérience au sein du Service national de police (NPS), âgés de 20 à 40 ans et ne pas avoir eu plus de deux condamnations au cours de leur vie. La dernière condamnation aurait dû avoir lieu au cours des 6 derniers mois.

D’autres exigences sont que les militaires doivent être en bonne forme mentale, physique et médicale, posséder des compétences de tir avérées, maîtriser l’anglais et avoir un commandement et un contrôle clairs.

Ces exigences s’appliqueront également aux officiers spécialisés qui doivent être âgés de 20 à 40 ans.

Le Kenya, qui a accepté de diriger la mission de paix dans ce pays en proie à des troubles, attend l’approbation du Parlement kenyan pour commencer à travailler, a indiqué le média.

Planet Press

VOUS POURREZ AIMER

Planet Press