Accueil » Crise politique: Ariel Henry rapatrie déjà de nouvelles têtes de l'opposition, un nouvel accord se profile

Crise politique: Ariel Henry rapatrie déjà de nouvelles têtes de l’opposition, un nouvel accord se profile

Si l’avenir du premier ministre Ariel Henry laisse planer de doutes, le chef de la primature s’active pour trouver un nouvel accord avec ( l’opposition) politique. Dans cette dynamique, une équipe est à pied d’oeuvre. Elle travaille en vue d’un nouvel accord car  celui du 21 décembre arrivera à terme le 7 février 2023.

Cette équipe a déjà rencontré divers membres de l’opposition. Notamment ceux qui réclament le départ d’Ariel Henry avec quelques exceptions. Si certains gardent leur position d’autres se montrent un peu flexible et optent pour un gouvernement large avec le partage des ministères,  des postes clés et l’élargissement du Haut Conseil de Transition.

Le premier ministre Ariel Henry à la tribune des Nations Unies

Dans les prochains jours, on attendra parler de division dans certains ( grands) partis politiques et de regroupements politiques. S’estimant être déjà trop longtemps en déhors du pouvoir certains leaders ont déjà accepté des offres du pouvoir en place. 

Pour l’heure on se garde de citer de partis et de regroupements  pour ne fragiliser les discussions et ne pas déranger notre source qui est proche des négociations.

Ariel Henry discute avec des acteurs autour de la crise haïtienne

Ariel Henry (qui était à l’école de René Garcia Préval) joue toutes les cartes pour garder le pouvoir et organiser les élections mais avant, de changer la constitution haïtienne qui fait partie des priorités de l’Internationale.

Planet Press

VOUS POURREZ AIMER

Planet Press