Accueil » « C’est Ariel Henry et ses alliés qui définissent qui peut rencontrer la Caricom », révèle un parti

« C’est Ariel Henry et ses alliés qui définissent qui peut rencontrer la Caricom », révèle un parti

C’est Ariel Henry et ses alliés qui définissent qui peut rencontrer la Caricom », révèle le parti Aksyon Patriyotik. Il dénonce le favoritisme avec lequel les acteurs ont été invités au dialogue avec la Caricom du 4 au 10 septembre. 

Aksyon Patriyotik ( AP ) veut attirer l’attention du PM Ariel Henry, ainsi que des organisations et acteurs politiques proches du pouvoir en place que, le peuple, la société civile et l’histoire retiendront que durant leur gouvernance, des zones comme : Canaan, Carrefour-Feuilles, Martissant sont devenues des zones perdues, non récupérables. Propos de Madame Émilie Prophète, ministre de la justice.

Le gouvernement dirigé par le Dr. Ariel Henry, depuis plus de 2 ans détient à son actif le plus grand record en matière de massacres jamais observés dans le pays. Pourtant, l’actuel gouvernement, même par élégance face à ses responsabilités de garantir l’état de droit à tous les citoyens, ne s’est pas prononcé sur les nombreux cas d’assassinats.

AKsyon Patriyotik (AP) voit en cette attitude un comportement complice face aux actions terroristes menées par des hommes armés sur la population civile. A.P met en alerte le peuple haïtien face à l’irresponsabilité et l’absence de volonté du gouvernement de rétablir l’ordre dans le pays.

Aksyon Patriyotik (AP) se fait le devoir d’observer avec beaucoup d’attention la mission des émissaires de la CARICOM en Haïti en date du 4 au 10 septembre 2023. Selon la feuille de route de cette délégation cette mission devrait garantir des pistes de solution face à la mauvaise gouvernance actuelle. 

A.P croit fermement que le rétablissement de la sécurité ainsi que l’organisation des élections à tous les niveaux sont urgentes afin de garantir la stabilité politique, contrairement au sommet réalisé à la Jamaïque en juin 2023, où les politiques qui participaient à ce sommet ont seulement profité d’un voyage festif accompagné de danse et de plaisir sans pour autant entraver des décisions substantielles pour Haïti.

A.P pense que cette fois, des décisions devront être prises avec rigueur afin de sauver le pays du fléau de l’instabilité. AKsyon Patriyotik (AP) espère que les émissaires de la délégation de la CARICOM ne s’exposeront pas aux caprices du gouvernement et de certains signataires de l’accord du 21 décembre 2022, en voulant jouer au favoritisme vis-à-vis du choix des acteurs qui devraient participer dans les rencontres. 

La structure croît qu’une plus grande participation dans ces discussions viserait à garantir un équilibre politique plus rationnel suite aux décisions qui devront être prises après les rencontres de la délégation.

Aksyon Patriyotik (AP) croit fermement que la démocratie ne consiste pas à se référer au favoritisme dans le but de canaliser ses intérêts au profit d’un petit groupe. Mais elle demeure, un moyen d’échange et de dialogue entre protagoniste et antagoniste pour le bien d’une nation. 

De ce fait, Aksyon Patriyotik (AP) encourage le débat entre tous les acteurs nationaux, partis politiques et des membres influents de la société civile afin de trouver un consensus national pouvant remédier aux nombreuses crises que connaît le pays depuis plusieurs années.

 Port-au-Prince le, 5 septembre 2023

Fritz Gérald Chevalier 

Président 

Fenley Cius

Vice-président 

Joël Pierre

Porte-parole

VOUS POURREZ AIMER

Planet Press