Accueil » Haïti : Une organisation de droits humains appelle la société civile à s’unir contre le pouvoir en place

Haïti : Une organisation de droits humains appelle la société civile à s’unir contre le pouvoir en place

Une organisation de droits humains appelle la société civile à s’unir contre le pouvoir d’Ariel Henry. Dans une note cette structure dénommée ECCREDHH dénonce appelle à un front commun contre un pouvoirs irresponsable.

Nous partageons le contenu intégral du texte.

ECCREDHH s’abstient de publier un rapport détaillé pour le mois d’Avril sur la situation des Droits Humains en Haiti, pour éviter de devenir compteur de cadavres comme font beaucoup d’autres organismes de la société civile.

Toute fois nous n’hésitons pas à dénoncer le mariage existant entre les autorités policières, politiques et étatiques pour exterminer toute une population paisible.

De plus, nous croyons que la déclaration du ministre de la Justice a provoqué ce carnage en demandant à la population de prendre des mesures pour se défendre lui même. Cette attitude de la part de la Ministre de la Justice, Madame Emmelie Prophète-Milcé est irresponsable et c’est preuve qu’elle ne sait même pas le rôle et la grande responsabilité du ministère de la Justice.

En effet, tout le monde le sait que le mois d’avril serait le mois le plus tragique, le plus cruel pour la population Haïtienne. Et cela continue comme pour la plus belle pour le mois de Mai. Qui va se lever pour dire, ça suffit! Le Directeur général de la Police Nationale? Madame la Ministre de la Justice ou encore le Premier Ministre-président Ariel Henry?

Haitian Prime Minister Ariel Henry poses with new cabinet ministers at an investiture ceremony, in Port-au-Prince, Haiti, November 24, 2021. REUTERS/Ralph Tedy Erol

Entre temps, les groupes armés ne chôment pas. Ils continuent de terroriser la population civile, le cas de Zoranje et Jérusalem le 8 Mai 2023, une situation qui laisse de graves conséquences au seins des familles.

Haiti est signataire de plusieurs traités et conventions qui garantissent le respect des droits et la dignité de la population. Et La Constitution Haitienne aussi fait obligation aux autorités haïtiennes pour garantir le bien-être de chaque citoyen. Ces hommes et femmes de facto au pouvoir sont responsables de la situation dans laquelle se trouve le pays.

L’Organisme de Defense des Droits Humains ECCREDHH accuse ouvertement le gouvernement Ariel Henry qui jusqu’à date aucune décision réelle n’est prise pour établir la paix et la sécurité dans le pays.

Pour cela , l’Organisme de Defense des Droits Humains ECCREDHH appelle les organismes de la société civile à s’unir contre le pouvoir sanguinaire en vue de donner une autre directive à la nation.

VOUS POURREZ AIMER

Planet Press