Accueil » Canapé Vert: Visite de soutien aux élèves de l’École Nationale  République des Etats Unis

Canapé Vert: Visite de soutien aux élèves de l’École Nationale  République des Etats Unis

Accompagné de la Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général des Nations-Unies en Haïti, Ulrika Richardson ; du Représentant de l’UNICEF en Haïti, Bruno Maes ; du Directeur départemental de l’Éducation de l’Ouest, Etienne Louisseul France ; de plusieurs agents de la police communautaire éducative (Edupol) et de deux membres de l’Association haïtienne de psychologie (AHPSY), le ministre Nesmy Manigat a visité, ce vendredi 5 mai 2023, l’école nationale République des Etats-Unis, sise au Bois-Patate, au Canapé-Vert, selon une note du MENFP.

Il s’agit d’une visite de soutien à cet établissement scolaire public lourdement affectée par les dernières scènes de violence enregistrées au Canapé-Vert et dans la zone du Haut-Turgeau.

« Je suis venu encourager la direction de l’école, les enseignants, les enfants, et à travers les enfants les parents », a déclaré le titulaire du ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) qui a rappelé comment l’année académique 2022-2023 est, à plusieurs reprises, perturbée par des actes de violence, principalement dans la région métropolitaine de Port-au-Prince, et dans certaines localités de l’Artibonite.

Tenant compte de cette réalité, le ministère s’active à boucler un programme d’accélération et de compensation des apprentissages afin que les enfants puissent récupérer les heures de cours perdues, a rassuré le ministre Nesmy Manigat qui, dans la foulée, soutient qu’en partenariat avec l’Association haïtienne de psychologie (AHPSY) un mécanisme d’accompagnement psychologique se met en place progressivement dans l’objectif d’aider les élèves à se débarrasser du traumatisme subi depuis quelques temps.

« Pour les Nations-Unies, il est primordial que les écoles fonctionnent», a fait savoir la Représentante spéciale adjointe du Secrétaire Général des Nations-Unies en Haïti, qui a tenu à revenir sur le rôle de l’école comme institution de socialisation,     comme espace de convivialité communautaire ; comme lieu de cohésion et de réconciliation.

« L’école doit demeurer un havre de paix. Elle peut aider dans la transformation vers la stabilité sociale », a enchainé Ulrika Richardson qui a salué, au passage, le travail d’accompagnement de la Police communautaire éducative (Edupol) ainsi que le partenariat développé entre le MENFP et l’AHPSY.

Planet Press

VOUS POURREZ AIMER

Planet Press