Accueil » Haïti : Le Conseil National de la Sociéte civile Aytienne appelle au respect des droits de journalistes

Haïti : Le Conseil National de la Sociéte civile Aytienne appelle au respect des droits de journalistes

À l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse, le Conseil National de la Sociéte Aytienne a loué l’importance de la liberté de la presse dans la société. Selon cette structure dirigée par Joseph Domingue Orgella, elle est le fondement de la société.

« La liberté de la presse est le fondement de la Société, autrement dit elle constitue la base même de la démocratie et de la justice. Grâce à cet outil de production et de diffusion de contenus, les informations sont decentralisées, notre opinion est façonnée, les populations les plus réculées ont accès aux éléments de formations les plus pertinentes, et les préoccupations et/ou les revendications des peuples parviennent aux autorités étatiques en vue de l’amélioration des politiques publiques au profit de la collectivité » .

Selon le constat du Conseil, aux quatre coins du monde, la liberté de la presse est attaquée. Partout à travers le monde des journalistes sont tués, attaqués et maltraités dans la pratique de leur métier. « Et chez nous en Haïti, avec l’exacerbation de la crise politique, l’intensification des mouvements sociaux les journalistes deviennent de plus en plus des cibles et en sortent généralement victimes », précise t-il dans cette note datée 3 mai 2023.

Le Conseil National de la Sociéte civile Ayitienne (CNSCA) dit  renouveler à la presse sa solidarité et invite les autorités haïtiennes à faire oeuvre qui vaille afin de défendre et protéger les droits des journalistes. De même le CNSCA invite la population à comprendre le travail impeccable qu’éffectue la presse dans la sociéte haïtienne.

Planet Press

VOUS POURREZ AIMER

Planet Press