Accueil » Liberté de la Presse en Haïti: L’OPC se souvient des journalistes assassinés

Liberté de la Presse en Haïti: L’OPC se souvient des journalistes assassinés

Ce 3 mai ramène, la journée choisie par décision unanime à l’Assemblée générale des Nations Unies en vue de proclamer une journée spéciale pour la Liberté de la Presse.

Le thème retenu pour cette année 2023: « Façonner un avenir de droits : La liberté d’expression comme moteur de tous les autres droits de l’homme », rejoint l’OPC, Office de la Protection du Citoyen, dans sa mission de Promotion et Protection des Droits de tout un chacun.

Et comme nous le disons quotidiennement, la liberté d’expression constitue l’élément essentiel à la jouissance et à la protection de tous les autres droits de l’homme.

30 ans déjà, depuis l’adoption de cette journée, c’est à dire 6 ans après l’adoption en Haïti de la constitution de 1987 qui a créé l’OPC, cet organisme de défense des Droits et Libertés qui lutte sans relâche pour implanter en Haïti une culture de la tolérance et du respect des différences.

L’OPC en cette journée spéciale, salue les travailleuses et travailleurs de la Presse qui risquent leurs vies tous les jours dans une société gangrenée par les inégalités sociales criantes pour donner la parole aux marginaux, aux victimes de tous horizons, trahies par l’irresponsabilité de gouvernants et des élites démissionnaires.

L’OPC tient à remercier d’une façon spéciale, les patrons de presse, les journalistes des médias qui font de cette profession un sacerdoce en vue de participer à la construction d’une société de Droits, d’émancipation et de jouissance des libertés sans discrimination aucune.

Que cette journée soit un moment spécial, un temps de réflexion intense à travers les partenaires des médias, le monde universitaire, les organisations religieuses, les forces de sécurité, les organisations des droits de l’homme et la grande famille de la société civile, en vue d’une réflexion profonde, citoyenne, pour soutenir les Journalistes, la Liberté de la Presse face aux prédateurs et aux déviants.

L’OPC se souvient de tous les journalistes assassinés dans l’exercice de leur métier par des ennemis de la vérité. Cette année 2023, le nombre de Journalistes assassinés a encore augmenté dangereusement, dans l’indifférence des autorités et d’un climat d’impunité organisée.

Enfin, ce 3 mai 2023 représente une nouvelle occasion pour l’OPC en vue de renouveler sa foi inébranlable dans l’avènement d’une société fondée sur les principes universels en matière de respect des Libertés et de lancer un appel aux Journalistes pour continuer à maintenir le flambeau et à marcher ensemble, car L’OPC et la Presse mènent le même combat pour le respect des Droits et Libertés.

Planet Press 

VOUS POURREZ AIMER

Planet Press