Accueil » Sécurité Sociale: OFATMA éponge ses dettes et lance un nouveau produit

Sécurité Sociale: OFATMA éponge ses dettes et lance un nouveau produit

L’Office d’Assurance Accidents du Travail, Maladie et Maternité (OFATMA) fait peau neuve. Cette institution publique placée sous la tutelle du Ministère des Affaires sociales et du travail entend revaloriser sa marque.

Toutefois, le Directeur Général, Dr Carl François dit vouloir à tout prix mettre les bouchées doubles pour s’assurer que l’, institution accomplie sa mission qui vise à garantir une protection sociale efficace contre les risques d’ accidents du travail, maladie et maternité aux employés de la fonction publique ainsi  qu’ à ceux du secteur privé.

Cette dynamique vise à changer  la réputation de mauvais payeur  qui affectait négativement l’image de l’institution en raison d’un cumul de dette de plusieurs milliards de gourdes envers les assurés, les médecins et les prestataires de soins.

Selon un document de la Direction de Promotion et de  communication de l’OFATMA, la nouvelle administration dirigée par le Dr Carl Francois, a épongé plus 5 millions de gourdes de dettes en l’espace d’un an.

« Entre mars 2022 et mars 2023 l’institution a épongé 535,867, 836.37 gourdes dont: 319,808,317.10 envers les unités périphériques; 28,582,552.64  envers les médecins ; 50,058, 298.50 pour payer les invalidités dues aux accidents du travail ;  80,220,326.61 pour le capital décès et 57,207, 341.58 pour les indemnités de médicales et de maternités, peut-on lire dans ledit document.

En Haïti, seulement 4% de la population bénéficie d’une couverture d’assurance santé. l’OFATMA de son côté couvre les 105.421 assurés-es et 180 039 dépendants issus de la fonction publique et 50.589 et 26.055 dépendants du secteur privé. À en croire le Directeur Général, Dr Carl François, l’OFATMA est en passe  de redynamiser ses services pour rester plus proches possible de sa clientèle.

 » Un service à la clientèle a été institué en aout 2022 pour créer un couloir de communication entre l’OFATMA, les entreprises affiliées et les assurés-es. Ce service reçoit les doléances de réclamation d’indemnités médicales, de maternités et accompagne les entreprises ainsi que les assurés-es sur les différents pièces à fournir soit au service de prestation ou au service de décès afin de limiter au maximum le temps de traitement des dossiers à 45 jours »,a ajoute le Directeur de Promotion et de Communication, Joubert ROCHEFORT.

Et en terme de perspectives, OFATMA travaille en vue d’enrôler 5000 nouveaux assurés à travers son nouveau produit » diaspofatma ». Ce produit vise à permettre à une personne vivant à l’étranger de jouir d’une couverture d’assurance santé durant son séjour en
Haïti.

En outre, l’obtention de cette couverture d’assurance santé permet à l’assuré-e d’inscrire comme dépendants entre 1 à 5 membres de sa famille et des personnes de son choix qui bénéficieront à leur tour d’une couverture d’assurance santé en étant en Haïti.

Planet Press

VOUS POURREZ AIMER

Planet Press