Accueil » Des haïtiens meurent de faim

Des haïtiens meurent de faim

Des haïtiens meurent de faim selon une organisation de droits humains dénommée ECCREDHH. Dans une note ce vendredi 21 Avril,  l’organisation de droits humains appelle au respect du droit à l’alimentation.

« L’organisme de défense des droits humains ECCREDHH est grandement préoccupée par le niveau de famine que confronte quotidiennement la population haïtienne. Ce situation laisse même celui qui était capable pour se procurer des besoins basiques,  sont actuellement dans la mendicité.

ECCREDHH est très inquiétée par cette dégradation massive de cette insécurité alimentaire en Haïti exacerbée notamment par les la guerre des gangs armés sur la quasi-totalité du territoire national. Environ 6 million de personne se trouvent en situation d’insécurité alimentaire dans le pays. Selon les dernières projections de la Coordination Nationale de la Sécurité Alimentaire (CNSA), environ 5 ménages sur 10 sont touchés par cette ’insécurité alimentaire. Et affirme qu’une dégradation de la situation au niveau des zones dépendant de l’agriculture dans les prochains mois. L’Artibonite qui est  considéré comme le grenier du pays,  est pour le moment frappée de plein fouet  par les  actions malveillantes des groupes armés dans différentes communes. Ce département est soumis à la loi des groupes armés qui mettent plusieurs dizaines de milliers d’éleveurs et de cultivateurs en situation difficile. . 

Les paysans sont livrés à eux même, ils n’ont plus la possibilité de cultiver leurs terres. Car ces derniers moments, ajoutés aux problèmes courants de ressources naturelles et d’encadrement techniques, les actes criminels des groupes armés défient tout investissement économique et provoquent finalement l’insécurité alimentaire aiguë qui ravage le pays.

De manière générale, la situation humanitaire dans le pays est catastrophique, ce qui est dû par une hausse des prix des denrées alimentaires et des produits pétroliers, par la déviation de la gourde, etc. Le pays est sombré dans l’insécurité la plus totale a tous les niveaux.

ECCREDHH rappelle aux autorités leur rôle de garant de la constitution haïtienne, des traités et accords internationaux protégeant les libertés et droits fondamentaux.

ECCREDHH exhorte le gouvernement de facto à respecter les droits des individus à la l’alimentation tout en exigeant des mesures urgentes et immédiates pour  faire face à cette crise Conjoncturellement et structurellement. »

Planet Press

VOUS POURREZ AIMER

Planet Press