ACCUEIL Actualité Les politiciens extrémistes, racistes et corrompus de la République dominicaine représentent une menace pour Haïti

Les politiciens extrémistes, racistes et corrompus de la République dominicaine représentent une menace pour Haïti

Par Planet Press

Par Ambassadeur Stanley Lucas

Le dictateur dominicain Rafael Trujillo a commis un genocide en 1937 en ordonnant à l’armée dominicaine d’assassiner plus de 30,000 haïtiens. Il est le père de l’idéologie raciste anti-noir enseignée dans les écoles dominicaines qui forcent le dominicain noir à dire qu’il n’a pas d’origine africaine. Le professeur Henry Louis Gates a un documentaire fascinant sur cette réalité.

https://www.pbs.org/video/black-in-latin-america-haiti-the-dominican-republic-an-island-divided/

Les nouveaux extrémistes racistes de la République dominicaine se retrouvent chez les héritiers politiques de Trujillo. Ce sont les Castillo. Notamment Vinicio et Gonzalo Castillo. Ils se prennent pour des blancs et détestent les noirs. Ils ont développé une campagne raciste anti-noir, anti-Haitien qui affecte non seulement les haïtiens mais aussi les noirs dominicains, les africains américains en République dominicaine et les noirs des îles de la caraïbe qui vivent sur leur territoire. Ils pensaient avec des complicités internationales exacerber la situation en construisant un mur sur la frontière qui ne respecte pas les données GPS reconnues par les Nations Unies et l’OEA. Certains libanais-dominicains racistes ont épousé cette campagne raciste. Parmi ces racistes on retrouve aussi les Abinader, les Arbaje associés aux libanais-haïtiens racistes qui vivent en république dominicaine les Boulos et les Vorbe.

https://twitter.com/ReginaldBoulos/status/1364592509922521095

Cette coalition raciste traite les noirs en République dominicaine comme des esclaves sur une plantation. Leurs cibles sont les noirs haïtiens. Dans l’application de cette politique anti-noir des dominicains noirs, des américains et des noirs de la Caraïbe sont victimes. La situation est tellement grave que l’Ambassade américaine en République dominicaine a dû publier un communiqué pour comdamner cette campagnes raciste qui a fait des victimes au sein des américains noirs vivants en République dominicaine.

https://do.usembassy.gov/alert-ongoing-dominican-migration-enforcement/

Le département d’état pour les mêmes raisons a sanctionné l’industrie sucrière de la République dominicaine qui pratique l’esclavage

https://do.usembassy.gov/cbp-issues-withhold-release-order-on-central-romana-corporation-limited/

Est-ce le début de l’application de la politique de l’administration Joe Biden contre le racisme systémique? De l’avis de beaucoup d’experts, il y a plus à faire en République dominicaine. Ce réseau extrémiste et raciste de la République dominicaine est lié à des éléments du ku klux klan aux États Unis qui sont dans la politique et l’armée américaine. Le ku klux klan s’est affiché ouvertement lors du Carnaval de Santo Domingo.

https://twitter.com/super7fm/status/440280107052068864

C’est ce réseau raciste qui a créé la société secrète dénommée “sociedad de la guardia nocturna” en République dominicaine dédiée à l’extermination des noirs d’Haiti.

https://twitter.com/RafaelMelgenS/status/935577864510083072

Ce réseau est aussi lié à des élites globalistes corrompues qui veulent voler les richesses du sous-sol haïtien. Ils souhaitent piller les mines d’or, de cuivre,le gaz naturel, l’irridium et autres dans le sous-sol haïtien. Ils essaient d’obtenir le support de certains éléments au Canada et aux États Unis pour occuper et piller Haïti comme à l’époque de la colonisation. Cette politique raciste dominicaine se traduit par un double campagne du Président Luis Abinader contre les Haïtiens. Pour déstabiliser Haïti, une politique de déportation massive des haïtiens sans papiers ou légaux avec une violence inouïe violant au moins six conventions internationales, le droit humanitaire et les obligations internationales de la République dominicaine. En violation des conventions internationales des noirs ayant d’autres nationalités ont été déportés vers Haïti sous le silence de l’OEA et de la Caricom. Pourtant la convention Interaméricaine des droits de l’homme et la Charte Démocratique régionale sont systématiquement violees par les racistes dominicains. La seconde une campagne internationale pour forcer une intervention militaire en Haïti appuyée en background par un puissant politicien américain avide d’argent. Luis Abinader sans le consentement du peuple dominicain mene une campagne internationale acharnée pour une intervention militaire étrangère en Haïti et a offert son territoire au Canada et États Unis pour faciliter l’occupation d’Haiti. C’est un précédent grave et dangereux dans les relations entre les deux pays.

Les politiciens extrémistes, racistes et corrompus de la République dominicaine représentent une menace pour Haïti

Rappelons que c’est Haïti qui a chassé les esclavagistes espagnoles de la partie Est de l’île suite à la demande du Président Dominicain Pedro Santana.

https://www.lenational.org/post_article.php?tri=717

Haïti n’aurait jamais encouragé une intervention militaire étrangère en république Dominicaine ou proposer son territoire pour lancer des interventions militaires en République dominicaine pour des élites globalistes corrompues et avides d’ambitions qui causent la destruction à travers le monde. Voir laisser des soldats étrangers pénétrés son territoire pour assassiner le président de leur pays. Le peuple dominicain doit veiller sur ses dirigeants qui vont à l’encontre de leurs aspirations sous l’influence d’élites globalistes corrompues. Ils sont prêts à créer la division et la haine entre les deux peuples pour atteindre leurs objectifs.

N’oublions pas que cette coalition racistes formés des libanais-dominicains Abinader, Arbaje et des oligarques racistes libanais-Haïtiens Dimitri Vorbe, Jean Marie Vorbe et Reginald Boulos alliés à des secteurs corrompus aux États Unis ont utilisé la République dominicaine pour faire rentrer sur le territoire haïtien les soldats de la Colombie qui vont assassiné le 58em Président constitutionnel d’Haiti Jovenel Moïse le 7 Juillet 2021, violant du coup la Charte Démocratique Régionale. C’est Gonzalo Castillo qui a fourni l’avion utilisé par les soldats assassins de la Colombie pour rentrer en Haïti. Jusqu’à présent le Président Luis Abinader n’a toujours pas fourni des explications à Haïti sur comment et pourquoi son territoire a été utilisé pour faciliter l’assassinat du Président haïtien Jovenel Moïse. Ce qui est contraire au Président de la Colombie Ivan Duque qui a fait des efforts de transparence dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat du Président Moïse.

Le Président Jovenel Moïse a été assassiné à cause de ses réformes économiques et son renforcement des capacités de l’état qui allaient à l’encontre de l’agenda des élites globalistes corrompues. Malgré la campagne de relations publiques des grandes interêts pour assassiner son caractère dans les grandes capitales, c’est le peuple haïtien qui a capturé le 7 Juillet les soldats de la Colombie qui ont assassiné leur président. La campagne des puissants intérêts d’assassinat de caractère qui devait conduire à une célébration le 7 Juillet 2021 après l’assassinat du Président Moïse a échoué. Le peuple haïtien a clairement compris les efforts du président et les enjeux.

Il est clair que les ultra nationalistes racistes de la République dominicaine travaillent pour l’extermination des noirs et la destruction d’Haiti. Ils ont le support d’une minorité qui fait partie de l’élite globaliste corrompue, raciste et avide de richesses. Ils sont prêts à causer des guerres, des genocides, des destructions massives pour s’accaparer des richesses d’Haiti pour créer leur dynastie politique et économique dans leurs pays respectifs. Mais heureusement les peuples haïtien et dominicain qui veulent vivre bien ensemble ont compris ce plan macabre. La résistance contre les racistes et ces oligarques a débuté des deux côtés de l’île.

Ambassadeur Stanley Lucas était le Conseiller Spécial du Président Jovenel Moïse

VOUS POURREZ AIMER

Planet Press
Planet Press