Accueil » Haïti: La raison qui prouve que le déblocage du Terminal Varreux est négocié

Haïti: La raison qui prouve que le déblocage du Terminal Varreux est négocié

Bloqué depuis le 19 septembre 2022, le terminal Varreux est débloqué. Ça c’est une bonne nouvelle pour le pays qui souffrait de la pénurie du carburant.

Le groupe de gang dénommé G9 qui est sous le leadership de Jimmy Chérisier dit Barbecue avait conditionné le déblocage au départ d’Ariel Henry.

Par la suite, il allait présenter un ensemble de proposition pour une sortie de crise. Ces propositions ont été reprises par le porte Parole de la CNDDR, Jean Rebel Dorcénat dans plusieurs médias de la capitale dont Magic9.

Des propositions qui n’ont pas été suivies d’effets. Et quelques jours après, la police Nationale d’Haiti annonce une nouvelle offensive sur le Terminal avec ses nouveaux blindés. Elle annonce avoir pris contrôle du terminal après des jours de combat.

De son côté, Jimmy Chérisier dit avoir débloqué pour que la vie puisse reprendre ses droits.

Et, mardi le gouvernement annonce la ditribution des produits dans les pompes. Les camions-citernes font déjà le va et déjà. Mais même pas tir n’a été entendu dans les parages du terminal contrôlé par le G9.

Les quartiers occupés par le G9 qui servent aussi lieux de passages des camions-citernes sont débloqués. À Simon Pélé, des containers qui avaient paralysé la circulation pendant plus d’un mois sont levés sans même un tir. Deux chars blindés faisaient toujours le contour de ce quartier sans même s’approcher des containers des semaines avant.

Et après l’annonce de Jimmy Chérisier dimanche, la police avec ses engins lourds a déjà tout déblayé sans aucune resistance pour faciliter le passage du craburant.

Voilà ce que nous pensons qui pourrait être la raison pouvant justifier que déblocage du terminal est le résultat d’un Accord entre le groupe de Gang et le gouvernement.

Il faut aussi que la chaine américaine CNN avait annoncé le rôle que le Dr Harrisson Ernest a joué dans les négociations même si ce dernier avait démenti.

Planet Press

VOUS POURREZ AIMER

Planet Press