ACCUEIL Actualité Haïti: La Vision Haïtienne des Droits de l’Homme appelle au respect des droits des journalistes

Haïti: La Vision Haïtienne des Droits de l’Homme appelle au respect des droits des journalistes

Haïti: La Vision Haïtienne des Droits de l’Homme appelle au respect des droits des journalistes

Selon cette entité, au cours de l’année 2022, les journalistes haïtiens ne cessent d’être victimes par balles, d’enlèvement et de torture dans l’exercice de leur fonction. La majorité d’entre eux sont la cible des autorités policières et groupes armés.

Elle cite, les cas de Tess Garry de la Radio Lebon FM disparu le 18 octobre et retrouvé mort le 24 octobre dans la Ville des Cayes, Roberson Alphonse, Edner Décimé enlevé par un groupe armé en date du 17 juillet et il a été libéré après 20 jours de séquestration.

En plus, le 30 octobre dernier, la police nationale d’Haiti a arrêté le journaliste Robest Dimanche de la Radio Zenith, Romelson Vilsaint est assassiné ce même dimanche au sein du Commissariat de Delmas 33 pendant qu’il protestait en compagnie d’un groupe de journalistes contre l’arrestation de son confrère Robest Dimanche.

Elle rappelle que dans le même temps Zikout Makenzy de la Radio Men Kontre est aussi menacé à maintes reprises. D’autres journalistes ont été assassinés ou enlevés par des gangs.

La VHDH estime qu’une société démocratique doit recourir à la vigilance des autorités dans le seul but de protéger les vies et les biens de toutes les personnes sans discrimination.

En ce sens la VHDH encourage les autorités haïtienne à prendre en toute urgence des mesures appropriées pour protéger les droits de toutes les personnes sans distinction aucune, en particulier les travailleurs et travailleuses de la presse. Poursuivre, et punir les agents de police qui sont impliqués dans la disparition et assassinat des journalistes.

Planet Press

VOUS POURREZ AIMER

Planet Press