Accueil » Haïti: Calme apparent dans plusieurs communes du Nord’Est après de vives tensions la veille

Haïti: Calme apparent dans plusieurs communes du Nord’Est après de vives tensions la veille


 
Plusieurs communes du département du Nord’est dont Ouanaminthe, Terrier Rouge et Fort-Liberté ont connu un calme apparent ce jeudi après une journée de tension la veille suite au décès de Jemsly Fayette, un manifestant qui avait reçu un projectile au ventre le même jour dans le cadre des manifestations contre l’augmentation des prix du carburant. L’incident s’était produit lors d’une intervention de la PNH pour débloquer la route nationale # 6 qui mène au Cap-Haïtien. Transporté à l’hôpital, le jeune homme n’a pas survécu.  Ce qui a soulevé la colère de la population à Terrier-Rouge .
 
Les activités ont repris timidement ce jeudi à travers le département. Certaines institutions comme les maisons de transfert et les succursales des banques commerciales ont ouvert leurs portes, mais n’ont pu desservir leurs clients faute de signal.
 
En début de semaine, des mouvements de protestation ont été organisés à travers tout le département contre la décision du gouvernement de réviser à la hausse les prix du carburant à la pompe.
 
A Ouanaminthe les manifestants ont attaqué le bureau de la douane, mais ils étaient repoussés par des agents de la Polifront. Alors qu’à Terrier-Rouge, les manifestants avaient bloqué la route nationale #6 qui mène au cap- haïtien. Ils ont fermé le tribunal de paix de cette ville ainsi que la mairie. 


 
Pour éviter le pillage de son dépôt à Fort-Liberté, l’organisation Food For The Poor a distribué aux débuts de la semaine sa reserve de nourriture à la prison civile et à la population.

Eddy Michel, journaliste

Planet Press

VOUS POURREZ AIMER

Planet Press