Accueil » Dossier trafic d’armes: l’église épiscopale se porte partie civile

Dossier trafic d’armes: l’église épiscopale se porte partie civile

Accusée dans un dossier de trafic d’armes et de munitions l’église épiscopale d’Haïti se porte partie civile. Une correspondance du cabinet de l’Église épiscopale d’Haïti a été acheminée en ce sens au Commissaire du gouvernement de Port-au-prince, Me Jacques Lafontant.

Planet Press, le 22 juillet 2022.- Dans cette correspondance adressée au commissaire du gouvernement de Port-au-prince, Me Jacques Lafontant via son cabinet d’avocats, l’église épiscopale dit veut connaître la vérité sur ce dossier de trafic d’armes où son nom est associé.

Les responsables de cette congrégation religieuse avaient toujours laissé entendre n’avoir pas fait de commandes et qu’il était impossible à ce que des conteneurs soient arrivés en Haiti sous leurs noms.

Il faut rappeler que des armes de guerre et des munitions ont été retrouvées dans l’un des conteneurs.

Déjà au moins de deux personnes sont déjà arrêtées dans le cadre du dossier. Il s’agit de Gina Rolls et Louis Jean Lovenie.

Planet Press

VOUS POURREZ AIMER

Planet Press