ACCUEIL Sport Concacaf W : Un match de vie ou de mort pour Haïti face à la Jamaïque

Concacaf W : Un match de vie ou de mort pour Haïti face à la Jamaïque

<em>Concacaf W : Un match de vie ou de mort pour Haïti face à la Jamaïque</em>

Pour son premier match, les haïtiennes n’ont pas fait poids face aux américaines. Ces dernières ont battu les grenadières par 3 buts à zéro. Et face au Mexique, la sélection haitienne s’est réveillée de la plus belle des manières jeudi. Une victoire (3-0) qui a permis aux haïtiens de rêver de la coupe du monde Australie-Nouvelle Zélande en 2023.

Les grenadières vont disputer le dernier match du groupe A lundi face à la Jamaïque ( 10h PM). Confiantes après leur démonstration face au Mexique, le match face à la Jamaïque qui avait battu aussi le Mexique serait d’une importance capitale pour les deux sélections.

En cas de victoire, Haïti aura 6 points sur 9 tout comme pour la Jamaïque qui totalisera 6 points sur 9. Un match que la sélection haïtienne prend très au sérieux. Et pour cause, au lendemain de la victoire contre le Mexique elle eu sa première séance vendredi 8 juillet 2022 au centre d’entrainement du Club Futbol Monterrey.

Les douze réservistes lors de cette victoire historique des grenadières contre les chicas ont participé à cette séance. En effet, Lara Flora Larco, Madelina Fleuriot , Milan Raquel Pierre-Jérôme, Tabita Dougenie Joseph, Betina Petit-Frère, Estericove Joseph, Meghane St-Cyr , Mikerline Saint Felix, Dayana Pierre Louis, Maudeline Moryl , Valentina Orni et Florsie L. Darlina Joseph, indique la FHF dans une note.

Cependant, celles qui ont joué contre le Mexique ont été placées aux soins avec le staff médical et au repos afin de faciliter leur récupération rapide en vue de la prochaine rencontre contre la Jamaïque le lundi 11 juillet au BBVA.

Cette affiche 100 % caribéenne est décisive pour le classement des deux protagonistes qui visent le 2e ticket qualificatif direct pour le mondial en 2023.

La Jamaïque a l’avantage des des dernières confrontations

Les deux dernières confrontations entre la Jamaïque et Haïti en catégorie féminine sont plutôt à l’avantage des jamaicaines.
D’abord le samedi 23 août 2014, elles ont battu les grenadières sous le score deux buts à zéro. Pour la deuxième confrontation la plus récente, elle remonte au 14 mai 2018. Les grenadières ont fait match nul avec les reggaes girls (2-2).

Mais mis à part l’avantage de dernières confrontations, la sélection jamaïcaine a deux très bons éléments évoluant en Angleterre. Khadija Shaw qui avait marqué l’unique but contre le Mexique évolue à Manchester City W.F.C. Elle est très régulière avec son équipe dans le championnat englais féminin première division. La saison 2021-2022, elle avait inscrit 8 buts pour sa formation. La gardienne, Rebecca Spencer de son côté évolue au Tottenham FC Women.

Haïti a aussi des très bons éléments qui évoluent dans le haut niveau en France et aux Etats Unis d’Amérique: Nerila Mondesir, Melchie Daelle Dumornay, Roselord Borgella,Sherly Jeudy et Bathsheba Louis évoluent toutes en France.

<em>Concacaf W : Un match de vie ou de mort pour Haïti face à la Jamaïque</em>

Une victoire des grenadières sera non seulement synonyme de qualification pour la Coupe du Monde Australie Nouvelle-Zélande mais peut rêver obtenir un ticket pour les jeux Olympique de Paris. Tous derrière les grenadières !

PlanetPress

VOUS POURREZ AIMER

Planet Press